Attention, carence en vitamines: 10 dangers !

Attention, carence en vitamines: 10 dangers !

“Mange ceci, c’est plein de vitamines ! Tu as l’air fatigué, fais une cure de vitamines !” Ces conseils, on les a déjà entendus, peut-être même donnés, et plus d’une fois ! Mais pourquoi insiste-t-on aussi souvent, été comme hiver, sur ces vitamines ? Sont-elles si essentielles ? C’est si grave que ça, une carence en vitamines ?

Voici 10 conséquences de ne pas assurer nos apports quotidiens en vitamines et autres nutriments essentiels.

Tout d’abord, une vitamine, qu’est-ce que c’est ?

Les Vitamines sont des Substances Organiques intervenant dans de nombreuses réactions biochimiques de notre corps et sont ainsi nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme. Le plus souvent, le corps humain ne peut les fabriquer seul. Leur import alimentaire est donc indispensable.

Il en existe 13 familles essentielles à l’Homme, qui se séparent en 2 Catégories:

  • Les Hydrosolubles (qui se dissolvent dans l’eau) comme les Vitamines B et C. L’organisme ne stocke pas les vitamines hydrosolubles. Elles sont rapidement éliminées par les urines, d’où l’importance d’en apporter en quantité suffisante chaque jour.

Les vitamines du groupe B sont souvent utilisées ensemble comme « anti-fatigue » général ou détoxicant hépatique ou encore revitalisant neurologique. Elles agissent souvent ensemble dans divers métabolismes d’absorption-élimination des nutriments et dans le fonctionnement du système nerveux en particulier.

  • Les Liposolubles: ce sont les Vitamines A, D, K, et E.

Elles sont solubles dans les graisses. Elles sont véhiculées dans l’organisme par les lipides et stockées avec ces corps gras. Cette réserve n’est toutefois pas très importante dans notre corps.

Leurs points communs:

  • Elles agissent en très petite quantité, par leur rôle de catalyseurs, permettant à diverses réactions métaboliques de s’effectuer normalement dans notre corps.
  • doivent être apportées régulièrement grâce à notre alimentation car notre organisme ne les fabrique pas (sauf B12, K et D).
  • sont spécifiques et ne peuvent se remplacer mutuellement .
  • Leur carence provoque des troubles pouvant engendrer des maladies parfois mortelles.
  • Des apports excessifs peuvent aussi donner des troubles de santé.

À quoi servent-elles?

Développement des os, Antioxydantes, protectrices des systèmes digestifs, cardio-vasculaire et urinaire, fonctionnement du système nerveux, anticorps, Fabrication de l’hémoglobine, métabolisme (transformation) des glucides, des graisses et des protéines (indispensable lors d’un rééquilibrage alimentaire !!), peau saine, sécrétion normale de la bile et des fluides de l’estomac, équilibre glycémique, Système immunitaire, Tonus, Minéralisation des os, fertilité/ fécondité, Coagulation du sang, Cicatrisation…

Vous l’aurez compris, elles interviennent pour tout et partout, depuis notre enfance (et même dans le ventre de nos mères) jusqu’à des âges plus avancés.

rôle des vitamines

Les 10 risques d’une carence en vitamines

  • fatigue, asthénie, anémie
  • douleurs musculaires/articulaires ou nerveuses (migraines, crampes)
  • troubles digestifs (constipation, inflammation, intolérence alimentaire…), respiratoires (asthme, allergies), hormonaux et cardiaques
  • changement de l’appétit, frilosité
  • mauvaise circulation sanguine, hypertension, diabète
  • cheveux ternes et cassants, ongles fragiles, peau pâle, sèche, acnéique, eczéma, yeux gonflés, cernes (manque de vitamines A et B notamment)
  • frilosité, insomnie
  • faiblesse immunitaire, des os, des yeux
  • troubles émotionnels: stress, baisse de la libido, nervosité, anxiété, dépression…
  • diminution de la faculté intellectuelle (concentration, mémoire), vieillissement prématuré

Les conséquences d’une carence en vitamines

1) On parlera de carence lorsque l’organisme n’aura pas reçu la quantité suffisante de nutriments dont il a besoin ou, en d’autres mots moins des 2/3 des AJR (Apports Journaliers Recommandés.) Selon les médecins, ne pas consommer suffisamment de vitamines au quotidien « prépare le terrain » à la survenance de nombreuses maladies. C’est-à-dire que notre corps va avoir des difficultés à remplir toutes ses fonctions.

2) L’origine de ces carences est variée:

  • apport nutritionnel insuffisant (manque de produits frais, régimes restrictifs, mauvais comportement alimentaire…);
  • biodisponibilité diminuée par la cuisson et la conservation trop longue des aliments (les vitamines C, A, B1, B9 sont les plus sensibles). Mais surtout à cause de la transformation excessive des aliments et de la surexploitation des sols, réduisant de plus de la moitié la quantité de nutriments essentiels dans nos fruits et légumes!
  • un défaut d’assimilation des nutriments au niveau digestif ou cellulaire (avec l’âge, en cas de maladies)
  • les mauvaises hygiènes de vie (alcool, tabac…), la pollution, le stress “brûleur” de magnésium, la grossesse…

3) Les conséquences pré-citées ne seront pas forcément ressenties en même temps (et heureusement !), mais on peut en souffrir depuis longtemps sans savoir qu’il s’agit d’une simple carence. Et si non-traitées, certaines carences peuvent avoir des effets à long terme et aboutir à des problèmes plus graves et sérieux.

4) ATTENTION aux anti-aliments naturels ou toxiques qui détruisent ou empêchent l’absorption des vitamines. Exemples: les sulfites détruisent la vitamine B1; l’alcool, le café, le sucre empêchent l’absorption des vitamines du groupe B; le thé freine l’assimilation du fer, certains médicaments…

sources de vitamines

Comment éviter les carences et surtout faire disparaitre leurs symptômes ?

Les manques de vitamines sont assez fréquents de nos jours, dans notre monde moderne. Il faut donc veiller à assurer nos apports quotidiens. La plupart de ces symptômes disparaitront dès que la déficience sera corrigée. N’oublions pas non plus les minéraux qui “marchent” de paire avec les vitamines dans les différentes fonctions de l’organisme (voir tableau plus bas), ainsi que les protéines et acides gras essentiels.

L’alimentation doit être notre première source de nutriments. Voici une petite sélection des aliments les plus vitaminés:

  • vitamine A: volaille , carotte, patate douce
  • vitamine C: goyave, cassis, poivron rouge, kiwi
  • vitamine D: poisson gras, champignons, soleil (non, ce n’est pas un nouvel aliment 😉 )
  • vitamine K: légumes verts (chou, épinards, brocoli, salade…)
  • vitamine E: amandes, noix, huile végétale, œufs
  • vitamines du groupe B: légumes secs, noix, œufs, flocons d’avoine, bananes…

Hélas, comme le montrent les études, notre alimentation moderne, même équilibrée présente souvent des carences. L’agriculture intensive et le raffinage des denrées diminuent considérablement la teneur des aliments en vitamines et en sels minéraux. Par exemple, les nutritionnistes ont remarqué que la farine blanche utilisée pour fabriquer une baguette perd 60% de calcium, 85% de magnésium et près de 98% de chrome par rapport à la farine complète. De plus, l’absorption digestive est moins performante en vieillissant et notre corps produit moins d’enzymes digestives.

Dans ces cas là, un complément alimentaire peut être utile. Sans aucun détours, nous vous conseillons d’oublier les vitamines de synthèse, nous vous expliquons pourquoi dans >> CET ARTICLE <<

superaliments et apport de vitamines

Les Superaliments sont-ils une solution ?

Quelques comparaisons pour vous répondre:

  • La quantité de vitamine C contenue dans les Baies de Goji est 400 fois supérieure à celui de l’orange.
  • 3 g de Spiruline (6 comprimés de 500 mg) au cours de la journée, apportent autant de fer parfaitement assimilable que 400 g de viande rouge
  • Le Moringa en poudre bio  compte 3x plus de vitamine A que la carotte!
  • 1g (soit 2 comprimés seulement !) de Chlorella pris au dîner, couvrent 100% de nos besoins en vitamine B12

Goji, Spiruline, Moringa et Chlorella réunis dans un Mix Unique >> D-TOX INTENSE << pour une cure multivitaminée naturelle

  • l’Açaï contient 30 fois plus d’anthocyanine que le raisin.
  • Mentions pour: la Maca, véritable “alimentation fortifiante” et la Propolis rouge, la meilleure et la plus riche du monde !

Ces chiffres vous étonnent ?! Vous comprenez maintenant leur appellation de “SUPERALIMENTS” !

Vous avez déjà soufferts de carences ? Déjà fait une cure de superaliments ? Témoignez en commentaires.

Vous pouvez aussi partager cet article via Facebook si vous pensez qu’il peut servir à quelqu’un !

Laisser un commentaire