Le Rhassoul, cette argile volcanique incomparable

Le Rhassoul, cette argile volcanique incomparable

D’où vient le rhassoul ?

Le Rhassoul est une argile naturelle riche en magnésium et en lithium dont le nom vient de l’arabe el-ghasul, qui signifie littéralement « ce qui lave ». Elle est exploitée dans l’unique gisement du monde connu : le massif montagneux du Moyen-Atlas, au centre du Maroc, dans la province de Boulemane, à environ 200 km de la ville de Fès.

Le rhassoul est une roche de formation sédimentaire d’âge tertiaire et d’origine lacustre. On attribue ce gisement au Jurassique. Son origine géologique provient de l’altération de roches volcaniques instables. Le nom de cette roche provient de la toponymie originelle du gisement du Djebel Ghassoul en exploitation au Maroc.

gisement de rhassoul

Tradition

Utilisé depuis des millénaires par les femmes et les hommes pour les soins du corps, le rhassoul était déjà mentionné pour ses vertus régénératrices, protectrices et cicatrisantes par les papyrus égyptiens. De même, les Grecs et les Romains l’utilisaient afin de guérir différents maux et pour préserver l’éclat de leur épiderme. En Afrique du Nord ainsi que dans le Maghreb (en particulier au Maroc), il est utilisé depuis des générations pour les soins traditionnels du corps et des cheveux et comme produit de beauté.

Traditionnellement vendu dans les souks, le rhassoul est un élément incontournable dans le rituel du bain turc ou Hammam (aussi appelé bain maure), au même titre que le savon noir, l’huile d’argan et le gant de crin. Dans la tradition Fassie (qui se rapporte à Fès), le rhassoul faisait également partie des offrandes faites à la mariée par la famille du fiancé, au même titre que le henné, les dattes et le lait.

Mais il ne faut pas croire que le rhassoul était utilisé à l’état brut. Sa préparation à la maison relevait d’un véritable rituel, jalousement préservé à travers les générations et transmis de mère en fille.

L’opération de préparation consistait en la macération pendant tout une nuit du rhassoul brut dans de l’eau additionnée de plusieurs essences, notamment des fleurs d’oranger et du myrte, en vue de le faire bien gonfler grâce aux sels minéraux qu’il renferme. La matière ainsi obtenue (une sorte de boue liquide) était passée au tamis, décantée et ensuite malaxée à la main telle une pâte à pain et ce, en vue d’éliminer toute impureté et saleté. Ainsi nettoyé et parfumé, le rassoul était étendu sur des tôles propres, loin des poussières, pour le faire sécher au soleil.

Aujourd’hui encore, la famille royale marocaine se réserve l’un des nombreux filons du “Djebel Ghassoul” pour sa consommation personnelle.

Propriétés

La composition minéralogique du rhassoul est différente des autres argiles : il possède une teneur élevée en minéraux aux propriétés hydrophiles exceptionnelles, qui permettent de capturer et éliminer les impuretés. Ce sont également eux qui procurent cette sensation de douceur soyeuse sur la peau après le lavage. Les particules de poussière, les impuretés, les cellules mortes et les corps gras sont emportés par l’eau de rinçage. Cette capacité naturelle d’absorption du rhassoul permet un nettoyage délicat mais en profondeur de la peau et des cheveux.

Deux caractéristiques rendent le rhassoul exceptionnel: il est smectique, du grec smêktikos, « apte à nettoyer » et hydrophile, du grec phileo, « aimer » et hydrô, « eau ».

Mélangé à de l’eau tiède jusqu’à obtenir une pâte fluide, le rhassoul présente des propriétés détersives et dégraissantes grâce à sa capacité importante d’échange d’ions, mais contrairement aux savons et aux shampooings courants, il ne contient aucun tensio-actif. Il agit uniquement par absorption et n’agresse donc ni les cheveux, ni la peau, ni les muqueuses.

D’autre part, sa teneur en oxyde d’aluminium et en oxyde de calcium est la plus faible parmi toutes les argiles dermatologiques. Cette caractéristique unique lui permet d’être appliqué sur les peaux et zones de peau les plus sensibles, comme le contour des yeux.

Sa capacité à absorber l’eau est largement supérieure aux autres argiles. Le rhassoul peut en en effet absorber 1,66 fois son poids d’eau, cela signifie que 15 g de rhassoul peut absorber 25 ml d’eau. Cette caractéristique renforce son pouvoir nettoyant et permet une bonne hydratation des couches supérieures de l’épiderme.

Naturellement savonneux, le rhassoul lave la peau aussi bien que les cheveux et absorbe l’excès de sébum en douceur. Composé de très fines particules, il absorbe les impuretés et les graisses comme un buvard. Il est également efficace contre les points noirs. De plus, grâce à son action gommante, le rhassoul resserre les pores et éclaircit le teint.

Hypoallergénique, il convient à tous les types de peaux. Grâce à son pH neutre, le rhassoul est source naturelle de douceur pour la peau qu’il apaise. Il est donc particulièrement conseillé pour les peaux sèches, fragiles ou hypersensibles ainsi que pour la toilette des bébés et des enfants.

pâte de rhassoul

En bref, le rhassoul est réputé pour ses vertus adoucissantes, astringentes, purifiantes, absorbantes, dégraissantes et décongestionnantes.

100% naturel et enrichi en hydrolats de clous de girofle, rose, lavande, camomille et basilic, le rhassoul proposé par L’île enSanté présente un éventail de vertus optimisé par rapport au rhassoul classique.

Cosmétiques

Nombreux centres de thalassothérapie, spas, hammams, proposent des soins au rhassoul (encore appelé ghassoul ou rassoul). Bains de boue, gommages, masques… le rhassoul laisse la peau propre et délicatement parfumée.

Utilisé comme une crème lavante pour la chevelure, en masque purifiant pour le visage ou pour le corps, il adoucit l’épiderme, réduit la sécrétion de sébum, régénère la peau en gommant les cellules mortes et l’équilibre en resserrant ses pores.

En soin des cheveux, c’est un excellent fortifiant pour la chevelure. Le rhassoul est particulièrement recommandé pour les cheveux gras car il assainit et régule la production de sébum. Les cheveux normaux adopteront ce soin pour un effet soyeux, brillant et d’un démêlage facile.

En soin du visage, le rhassoul permet d’éclaircir le teint et adoucir la peau. Il est également efficace contre les points noirs s’il est appliqué une fois par semaine. En soins du corps, le rhassoul adoucit l’épiderme et donne à la peau un aspect satiné qu’elle conservera plusieurs jours.

Voici, pour votre utilisation à la maison, quelques “recettes” à base de rhassoul… de vrais produits de beauté bio et naturels à concocter soi-même.

soin au rhassoul

Masque du visage

Mélangé à une eau florale de rose ou de fleur d’oranger, le rhassoul forme une pâte très douce. Appliquez cette pâte sur le visage en massant légèrement. Laissez agir 10 minutes. La texture exfoliante absorbe les impuretés et les cellules mortes. Pour les peaux très sèches, vous pouvez ajouter au rhassoul de l’huile d’argan, de l’huile d’amande douce ou des huiles essentielles.

Soin du corps

Dans un récipient, mélangez 50 g de rhassoul à 10 ml de miel, 10 ml de jus de citron, quelques gouttes de lait et d’huile d’argan jusqu’à l’obtention d’une pâte très légère et onctueuse… un vrai plaisir à appliquer sur tout le corps. Frictionnez énergiquement. Laissez poser pendant 15 minutes en vous relaxant puis rincez avec de l’eau chaude. Vous constaterez tout de suite la différence : votre peau est très douce, plus tonique, nettoyée en profondeur.

Masque capillaire

Pour donner de la vitalité et de la souplesse à votre chevelure, vous pouvez terminer votre shampooing par un masque fait à base de rhassoul, d’hydrolat de rose ou d’eau de fleur d’oranger et de l’huile d’argan. Répartissez bien le rhassoul de la racine aux pointes de vos cheveux. Enveloppez votre chevelure d’une serviette chaude et laissez poser 15 minutes. Rincez abondamment. Vous pouvez également essayer cette variante : mélangez 50 g de rhassoul et un jaune d’œuf avec un peu d’eau. Appliquez la pâte obtenue sur vos cheveux en partant du cuir chevelu vers les pointes. Laissez poser 15 minutes sans que le rhassoul ne sèche puis rincez.

Shampooing naturel

Mélangez le rhassoul en poudre avec de l’eau tiède afin d’obtenir une pâte homogène. Appliquez sur l’ensemble de la chevelure, de préférence mouillée. Massez doucement votre cuir chevelu puis laissez reposer un quart d’heure. Rincez soigneusement tout en peignant vos cheveux. Ajoutez le jus d’un demi citron dans la dernière eau de rinçage. Le rhassoul lave, fortifie, redonne brillance, souplesse et volume à vos cheveux.

Le Rhassoul pour préserver sa santé

Avoir une belle peau, c’est bien, mais avoir une peau en bonne santé, c’est mieux ! Le rhassoul s’avère être un purifiant très doux, apaisant, cicatrisant et protecteur. Si vous souffrez de démangeaisons, d’eczéma, d’allergies ou de psoriasis, voici quelques recettes Bien-être au rhassoul pour soulager votre peau.

Bain de pieds (verrues, cors, entorses)

Mélangez quelques gouttes d’huile végétale de votre choix avec 5 gouttes d’huile essentielle de lavande ou de citron dans une bassine. Remplissez ensuite la bassine d’eau tiède, puis ajoutez 3 cuillers à soupe de rhassoul en poudre. Trempez-y vos pieds pendant 15 minutes puis rincez.

Bain au rhassoul (dermatites, urticaire, démangeaisons…)

Les Bains au rhassoul éliminent les toxines du corps, stimule le système lymphatique, réduit le stress et l’anxiété, équilibre le pH de la peau

Dispersez deux verres de rhassoul dans votre baignoire à moitié remplie. L’eau doit avoisiner les 36 degrés ou la température interne de votre corps. Restez de 12 à 20 minutes dans le bain, pas plus, en veillant à utiliser une éponge végétale (éponge Konjac, par exemple) pour bien répartir l’eau argileuse sur toutes les parties du corps.

En fin de bain, rincez-vous très légèrement et séchez vous en tamponnant doucement avec une serviette tiède et douillette. Enfilez si besoin un peignoir éponge ensuite. L’effet de l’argile adoucissante et ré-équilibrante continue après le bain !

Note : lavez-vous avant d’entrer dans la bain au rhassoul car le but n’est pas de vous laver, vous devez déjà être propres !

 

Cataplasme (plaques, psoriasis, eczéma)

Pratique en cas de plaie, brûlure, entorse ou œdème. Mélangez trois cuillères à soupe de rhassoul avec de l’eau tiède. La pâte doit rester épaisse et malléable. Étalez la pâte en couche assez épaisse sur un linge en coton ou une bande de gaze puis appliquez le cataplasme sur la zone à traiter, pâte contre la peau. Vous pouvez aussi appliquer la pâte de  rhassoul directement sur la partie à traiter avant de poser le linge dessus.

Maintenez avec un bandage sans trop serrer pour ne pas couper la circulation. Conservez le cataplasme jusqu’à ce qu’il devienne chaud (1 à 2 heures). Éliminez le reste d’argile sur la peau avec un gant humide ou sous un jet d’eau claire. Jetez le cataplasme et renouvelez l’opération deux ou trois fois par jour, jusqu’à disparition de la lésion. Si la plaie est ouverte, pour éviter le tiraillement et favoriser la cicatrisation, appliquez une gaze fine sur la plaie avant de mettre le cataplasme de rhassoul.

Séduit(e) par le Rhassoul ? Découvrez-le ICI

rhassoul enrichi l'île enSanté

Vous connaissiez déjà le Rhassoul ou envie d’en savoir plus, dîtes-nous tout en commentaire.

Et n’hésitez pas à partager cet article à tous les fans de Soins au Naturel 😉

Laisser un commentaire