You are currently viewing Les Secrets de la Valériane

Les Secrets de la Valériane

Faisons les présentations

La valériane est une plante herbacée vivace qui affectionne particulièrement les sols mouillés des prairies et bois humides. Elle pousse essentiellement en Europe et en Asie. Ses feuilles rappellent celles de la fougère et ses petites fleurs rose pâle sont visibles de mai à août.

Dans cet article, nous nous intéresserons plus à ses racines et son rhizome, puisque ce sont ces parties qui sont utilisés en phytothérapie depuis des milliers d’années.

Vous risquez d’être surpris de tous ses bienfaits en lisant cet article.

Son nom viendrait du latin valere qui signifie « bien se porter ». Hippocrate « père de la médecine » et Dioscoride, auteur d’un Traité de matière médicale, recommandaient la valériane pour soigner de nombreux maux dont l’épilepsie, l’hystérie et les troubles du sommeil.

Les Romains, quant à eux, l’utilisaient pour traiter l’arythmie ou les palpitations cardiaques, et Galien a reconnu ses propriétés sédatives.En grec ancien, le nom de la plante était « Phu », une allusion à l’odeur désagréable qui se dégage des racines séchées et des fleurs fanées.

Au Moyen Âge, la célèbre abbesse et herboriste allemande Hildegarde de Bingen l’utilisait pour traiter la goutte, la pleurésie et le point de côté.  A cette époque, la valériane est considérée comme un remède universel ce qui lui vaut son surnom de « guérit-tout », et est notamment employée pour soigner la toux, les douleurs menstruelles, les troubles de la vue, les contusions et lésions.

Dès la fin du XVIe siècle, les Européens ont commencé à l’employer pour soigner l’épilepsie. De leur côté, les Amérindiens calmaient les convulsions épileptiques en prisant de la poudre de racines de valériane et l’utilisaient également pour soigner les blessures.

Durant la Première Guerre mondiale, les Européens ont pris de grandes quantités de valériane pour calmer la nervosité causée par les bombardements.

De nos jours, la réputation de la valériane n’a pas faibli et elle est encore très utilisée:

  • En Allemagne, la valériane est utilisée dans plus de 100 tranquillisants en vente libre et est le sédatif numéro un en Europe.
  • Aux États-Unis, un sondage réalisé en 2002 par l’organisme Centers for Disease control and Prevention auprès de 31 000 personnes a révélé que 5,9 % des répondants avaient utilisé de la valériane et que 30 % d’entre eux l’avaient fait pour combattre l’insomnie.

Bienfaits de la valériane

La racine de valériane renferme une essence à la composition complexe (esters de bornéol, terpène, acétate de bomyle), de l’acide valérénique, des valépotriates, de la glutamine, des alcaloïdes, de la chatinine et de la valérine et enfin de la pierryl-α-méthylcétone, qui serait le principe actif essentiel. La plupart de ces substances isolées semblant n’avoir aucun effet individuellement, les chercheurs penchent pour un effet global et synergique.

Ces principes actifs sont concentrés dans la racine et le rhizome frais, récoltés tous les deux ans seulement, à l’automne, lorsque leur concentration est la plus élevée.

Pour profiter de ses bienfaits, on la consomme majoritairement sous forme de tisane (infusion ou décoction).

Troubles du sommeil

La Valériane est très puissante pour rétablir le sommeil en profondeur. Elle combat l’insomnie avec les réveils excessifs, favorise la vitesse d’endormissement (sédatif), et augmente la durée du sommeil profond et régénérant. Elle permet de rétablir l’équilibre des cycles de sommeil, et d’augmenter le souvenir des rêves.

Stress, troubles anxieux, agitation nerveuse, dépressions

La Valériane combat l’anxiété, le stress chronique, les angoisses, la paranoïa et les peurs profondes. Elle est exceptionnelle pour rééquilibrer le système nerveux et la stabilité mentale. Elle diminue fortement les dépressions profondes, la mélancolie et la tristesse. La Valériane combat également la nervosité, le stress excessif et les spasmes musculaires nerveux, elle est profondément calmante et régénérante de tout le système nerveux. Elle permet un meilleur détachement du quotidien, et de prendre du recul pour se détendre.

La valériane est une plante ré-équilibrante du corps et rafraîchissante de l’esprit.

Digestion

La Valériane améliore la digestion, combat la constipation, et diminue les perturbations gastro-intestinales. Elle est parfaite pour combattre les remontés acides et l’acidité gastrique au niveau de l’estomac. C’est aussi une plante anti-inflammatoire globale et adoucissante du système digestif. Elle améliore la flore intestinale et renforce la paroi intestinale, luttant ainsi contre les inflammations du tube digestif.

Alliée du cœur

La Valériane combat les troubles cardiaques d’origine nerveux. Elle diminue l’hypertension artérielle, les palpitations cardiaques excessives, la tachycardie, et favorise la coagulation sanguine.

Syndrome prémenstruel

La valériane peut aussi être indiquée pour soulager les douleurs liées au cycle menstruel, ou pour atténuer l’irritabilité et l’anxiété qui y sont souvent liées.

Désintoxication

La Valériane favorise la désaccoutumance et la désintoxication du tabac, de l’alcool, du cannabis et des drogues. Elle est également très efficace pour la désintoxication des polluants, poisons, pesticides, médicaments, produits chimiques et métaux lourds présents dans le corps.

Anti-douleur

Son effet calmant agit sur le système nerveux, mais aussi sur le système musculaire, c’est pourquoi certaines médecines traditionnelles emploient la valériane pour soulager les douleurs dues aux contractions de l’estomac, les douleurs articulaires, les douleurs musculaires comme les courbatures, et les crampes.

Guérit-tout

La valériane soigne les plaies : elle était connue au Moyen-Âge comme remède universel, d’où son autre nom de « guérit-tout », pour soigner les coupures et les furoncles. Et pendant la guerre, les poilus s’en servaient pour soigner leurs blessures. Utilisée en cataplasme, elle peut également agir sur les ulcères et les contusions.

Anecdote sur la Valériane

La racine de la valériane est appréciée des chats !

En séchant, elle dégage une odeur spécifique qui les attire. Son effet euphorisant et enivrant contribue même à son bien-être. C’est d’ailleurs pour cette raison que la valériane est surnommée herbe à chat ou herbe aux chats.

Il est donc important de retenir que vous pouvez utiliser sans danger la racine de la plante anti-stress séchée pour stimuler votre animal de compagnie.

Vous pouvez parsemer sur ses objets du quotidien comme son arbre à chat ou son tronc à griffer, un peu de racine de plante sèche. Il est possible d’utiliser la racine de Valériane séchée pour habituer un chat à son nouvel environnement à la suite d’un déménagement.

Procurant à vos chats une diminution rapide de leur anxiété même pour les plus difficiles d’entre eux, les vétérinaires l’utilisent par exemple en allopathie pour soigner le stress chez l’animal.

Son pouvoir euphorisant intense crée un enthousiasme et une vigueur nouvelle même chez les chats les plus âgés.

Sans addiction, ni d’effets indésirables, l’utilisation de racine de valériane se révèle être un précieux atout dans la création d’un bon équilibre naturel pour votre chat.

Recommandation : utilisez occasionnellement (1 fois/semaine) la plante pour qu’elle conserve tous ses effets sur le chat car tout comme vous, lui aussi se lasse même des bonnes choses quand elles n’ont plus l’attrait de la rareté.

Conclusion

Avant que vous ne nous quittiez, nous aimerions, pour terminer, recueillir votre avis sur la valériane :

Que pensez-vous de cette plante ? Avez-vous l’habitude de l’utiliser ? Avez-vous déjà profité de ses bienfaits ?

Dites-nous tout en commentaire !

Et si vous estimez que cet article peut être utile à d’autres personnes, partagez-le sur les réseaux sociaux.

Vous pouvez aussi retrouver nos Racines de valériane concassées 100% naturelles, issues de récoltes sauvages, non irradiées, sans conservateur, sans pesticide sur la Boutique L’île enSanté

acheter infusion valériane bio ile de la réunion

Laisser un commentaire