You are currently viewing Nutriments synthétiques VS naturels

Nutriments synthétiques VS naturels

Bien qu’un régime alimentaire équilibré et varié soit essentiel pour être en bonne santé, nos rythmes de vie actuels ont parfois tendance à perturber cet équilibre. De plus en plus de personnes ont alors recours aux compléments alimentaires et vitamines dans la prévention de troubles plus ou moins permanents et graves. Se pose alors la question de l’origine de ces nutriments: naturels ou synthétiques ?

Notre alimentation est très souvent carencée en nutriments essentiels. Vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides aminés et acides gras essentiels peuvent être apportés en quantités insuffisantes à notre organisme. Il existe plusieurs raisons à ces déséquilibres qui sont de plus en plus fréquents dans les pays dits riches.

Les habitudes alimentaires sont modifiées : la mode des régimes minceur, les choix alimentaires qui rejettent certains types d’aliments, la consommation insuffisante de fruits et de légumes frais…

Les aliments eux-mêmes sont appauvris en nutriments : agriculture intensive, viande provenant d’élevages intensifs, variétés végétales choisies pour leur rendement et non pour leur densité nutritionnelle, raffinage des aliments (céréales non complètes, farines blanches, huiles végétales pressées à chaud et raffinées, sucre blanc).

Troubles digestifs, fatigue chronique, stress, anxiété, insomnie, perte de poids, douleurs, inflammations, allergies, carences en fer, vitamine C, B, D, magnésium, performances sportives… Les compléments nutritionnels se présentent désormais comme une solution indispensable pour prendre soin de soi et améliorer sa vie au quotidien.

Assimilation par l’organisme, danger, efficacité, voici quelques pistes pour faire le bon choix.

Mais avant tout, le sommaire.

Qu’est-ce qu’un nutriment naturel, qu’est-ce qu’un nutriment synthétique ?

  • Complément synthétique:

Les compléments de synthèse sont des concentrés de nutriments synthétiques, c’est-à-dire non contenus dans les aliments et fabriqués industriellement. Ce ne sont que des copies des molécules naturelles.

Ces concentrés nutritionnels chimiques sont produits par les laboratoires pharmaceutiques, prescrits par les médecins ou que l’on peut se procurer la plupart du temps sans ordonnance en pharmacie.

À noter : certains compléments synthétiques portent la mention « biologique » ou ne contiennent que quelques milligrammes de plantes. Ce ne sont pas pour autant des compléments naturels.

  • Complément naturel:

Les compléments naturels sont des sources de nutriments que l’on retrouve dans l’alimentation (légumes, fruits), les plantes, règne animal ou minéral. On les trouve souvent sous forme d’extraits ( gélules, comprimés), de solutions, ou en poudre pour encore plus de naturalité.

 

Nutriments synthétiques ou naturels, quels intérêts pour l’organisme ?

Allons droit au but, les nutriments synthétiques n’ont AUCUN intérêt pour notre organisme !

Pâles et imparfaites copies, ils ne reproduiront jamais parfaitement toute la complexité du nutriment naturel et n’ont donc pas les mêmes effets, ni la même efficacité.  La chimie de synthèse ressemble à la nature comme l’œuvre d’un artiste ressemble à son modèle sans pouvoir en aucun cas le remplacer.

Les nutriments agissent généralement avec de nombreux cofacteurs, qui sont des substances naturellement contenues dans les aliments et qui permettent et optimisent leur action. Pour la vitamine C, par exemple, on compte jusqu’à 20 cofacteurs. Ces cofacteurs sont évidemment absents des vitamines de synthèse.

Les études démontrent que les nutriments synthétiques sont moins bien assimilés que les nutriments naturels, ils sont des « étrangers » que le corps ne reconnaît pas. Pour exemple, la vitamine E: absorber 10 mg d’une vitamine E de synthèse dont il a été prouvé qu’elle n’est assimilable qu’à 50 % ne peut pas être comparé à l’absorption de 10 mg de cette vitamine E en version naturelle qui, elle, est bien assimilable à 100 %.

Certains affirmeront que ces vitamines et minéraux de synthèse apportent pourtant des réactions immédiates, signe d’efficacité. Le temps de doper et de duper l’organisme, cela peut fonctionner un certain temps avant que le corps ne réagisse. Il est certain qu’un excitant génère toujours dans un premier temps une réaction apparemment bénéfique: dynamisme superficiel, accélération de rythme, mieux-être momentané. Mais que se passe-t-il après ? Véritable amélioration à long terme ou retour des problèmes simplement masqués ?

  • Surdosés

pour compenser leur pauvre degré d’assimilation, la plupart du temps accompagnés d’additifs (chlore, acétate…), métaux lourds et autres excipients polluant notre organisme, les compléments de synthèse peuvent parfois contenir des bactéries génétiquement modifiées.

  • Sans effets réels

et même pire, on commence à comprendre le danger qu’ils représentent pour notre capital santé !

Diverses études scientifiques ont en effet été menées ces dernières années pour vérifier l’intérêt des vitamines. Toutes se sont basées sur une supplémentation en produits de synthèse (vitamines A, C, D, E…) et leurs résultats sont sans appel: c’est une catastrophe! Déséquilibres, carences, épuisement de l’organisme (foie, réserves en oligo-éléments), augmentation de la mortalité, terrain favorable aux cancers, hypertensions, calcifications précoces des tissus. 

À la base, l’apport en vitamines A, E, C, D et en bio-flavonoïdes, lorsque ces produits sont naturels, préviennent effectivement du cancer et des maladies cardiovasculaires, renforcent le système immunitaire, ont un rôle primordial dans le métabolisme du calcium, et donc du bon fonctionnement des os, améliorent les problèmes de peau (eczéma, psoriasis). Mais dans le cas de produits synthétiques, ces compléments détruisent l’organisme au lieu de l’entretenir et de le protéger !

Autre nutriment, autre exemple : la molécule de Proline sous forme naturelle est un reconstituant cellulaire alors que la forme synthétique de Proline d’orientation inverse est un puissant neurotoxique.

 

La Nature est inimitable !

Les nutriments présents dans les plantes ou autres règnes vivants peuvent être qualifiés de “vivants”.

Les végétaux sont constituées de milliers de molécules qui ont toutes un rôle important dans leurs propres processus de défense. Mais ces molécules participent également, ensemble, aux conditions requises pour une assimilation parfaite chez l’homme.
Leurs multiples composés aux effets protecteurs connus ont aussi des propriétés antibactérienne, antifongique, anti-oxydante.

Vitamines, oligo-éléments et minéraux agissent souvent en synergie : isoler quelques vitamines est très réducteur et en diminue la portée d’action. Idem pour les anti-oxydants: les résultats des études montrent que chaque antioxydant, pris de façon isolé, n’apporte pas le même bénéfice général que l’ensemble des nutriments fournis par le végétal source.

Pris séparément, les nutriments ne sont donc pas aussi efficaces que pris simultanément. Les complexes de nutriments sont donc préférables à une vitamine ou un oligo-élément isolé, correspondant davantage à nos besoins nutritionnels.

Dès lors, respectant vraiment le fonctionnement de l’organisme, ainsi que ses besoins réels journaliers, la prise de compléments naturels ne nécessite plus de dosages trop élevés. C’est le principe de favoriser la Qualité à la quantité !

 

Comment reconnaître qu’un complément alimentaire est naturel ou synthétique

Il ne faut pas confondre “ingrédients” et “composition analytique ou nutritionnelle”. Car la composition témoigne de la présence de nutriments (vitamines, minéraux, acides gras, sucres, etc.) mais n’indique pas leur origine alors que la liste des ingrédients quant à elle, permet d’identifier si l’origine naturelle de ces nutriments est bien précisée.

Lire la liste des ingrédients (ce que l’on y met) : 

Par exemple si dans les ingrédients il y a marqué: vitamines B1, B2, vitamine C ou le nom biochimique de ces vitamines tel thiamine, riboflavine, acide ascorbique, cela veut dire que ce sont des vitamines synthétiques qui ont été rajoutées dans la formule. Si le rajout était fait à partir de molécules naturelles, cela doit être spécifié comme par exemple béta carotène naturel ou tocophérol naturel.

Ne pas confondre avec la composition (ce que cela contient) :

La composition ne renseigne pas sur la nature des ingrédients. Elle signale simplement la quantité des ingrédients sans spécifier s’ils sont ou non naturels.

À retenir: Si sur l’emballage du produit dans la liste des ingrédients, seule la mention “vitamine ou oligo-élément X”, est mentionnée sans qu’il ne soit précisé “d’origine naturelle”, c’est qu’il s’agit d’une vitamine ou d’un oligo-élément de synthèse.

sources de nutriments naturels

Cet article vous a plu ? Partagez-le, ces informations pourront intéresser d’autres personnes !

Laisser un commentaire